courbet:un rêve!

courbet:un rêve!
ideal de sein??

mardi 31 juillet 2018

Botox antidépresseur

La couverture du magazine Time, rien que cela,  la semaine du 10 janvier 2017!
le botox, appellé VISTABEL, de la marque américaine ALLERGAN, a l'honneur d'un grand article ;après le rappel de l'invention révolutionnaire, consistant à injecter une toxine mortelle à haute dose, mais simplement myorelaxante à toute petite dose;
cette innovation, datant des années 1970 pour traiter les enfants loucheurs ou présentant des tics spasmodiques, s'est répandu comme le feu aux désirs, conduisant les médecins à essayer le botox pour traiter tout et n'importe quoi!
mais , bien que non autorisé par la FDA pour autre chose que le traitement des rides inter sourcilières, le botox améliore véritablement les aisselles ou les paumes qui suent trop, les constrictions sphinctériennes vésicales ou anales, etc...
l'article rapporte l'expérience troublante d'un psychiatre de la côte Ouest des états unis; le dr ROSENTHAL, qui a constaté que certains de ses patients qui se faisaient piquer par du botox pour diminuer leurs rides , présentaient moins de pulsions suicidaires!
Il ne semble pas que le mécanisme de cette action étrange repose sur le simple fait de se voir plus belle dans un miroir!
des phénomènes plus complexes semblent en cause, reposant sur un mécanisme de tropisme chimique du botox envers les tissus cérébraux ...
Pas de précipitation cependant pour les petits déprimés: le botox coûte cher et n'est pas remboursé par la sécu!
aaa
botox injections en 2 fois, par vladimir mitz par docmitz

rides du lion: une alternative chirurgicale au botox?

la même patiente 2 mois après l'opération

chirurgie esthétique à paris, RMC télé

La  blogueuse anglaise Chidera Eggerue  pousse ses fans à accepter une poitrine tombante et  refuser un acte de chirurgie esthétique 
jugé humiliant!
mais voilà.... toutes  les patientes n'ont pas son courage mental, et des charmes autres capables 
de faire passer ce qui n'est qu'une
 déformation localisée qui ne déplait pas tant que cela aux hommes, mais un signe évident de
 distension des fibres élastiques mammaires localisées!
donc bravo pour ce courage affiché,  mais je doute que ce mouvement de passionarias mammaires 
aux seins écroulés n'engrange 
une majorité de suiveuses épanouies...
Je rappelle que l'opération évaluée après donne 95% d'évaluation positives, 
et la mention"j'ai retrouvé mon assurance au quotidien!"

mercredi 11 juillet 2018

hommage à Jacques le Pesteur, chirurgien esthétique à paris

Sites de coussinets graisseux peu connus du corps humain;
hommage au chirurgien Jacques Le Pesteur,
Chirurgien esthétique à Paris,


Jacques Le Pesteur était mon ami et fut  mon associé et mon compagnon de recherches et de travail
, en tant que chefs de clinique à l’hôpital Saint-Louis ,à l'époque où Claude Dufourmentel était chef
de service de chirurgie plastique reconstructrice esthétique;C’était dans les années 1970!
Jacques le Pasteur était le prince des chirurgiens esthétiques parisiens,  techniquement extrêmement
doué, élégant mais original, brillant mais amical, à l’écoute mais parfois songeur, pétri d’humour sidérant,*
il n'en était pas moins un artiste qui avait fait les Beaux-Arts;sa seconde vie a consisté, sous le nom de
Boroffe,  d’être un peintre expressionniste admiré et ami des plus grands, telle Lydie Aricks; Il a exposé
des tableaux exceptionnellement singuliers, virtuoses, déroutants et parfois remplis d’un imaginaire explosif
et sidéral.!
mais je voudrais ici rappeler quelques unes  des découvertes anatomiques que ce collègue chirurgien
a effectué:  d'une part il a participé au groupe de jeunes collègues français réunis par Paul Tessier et
sous ma direction, explorant la configuration renouvelée du SMAS facial!
Il a découvert avec Françoise Firmin le SMAS nasal, totalement méconnu avant lui.
D’une façon encore originale, il effectua  une étude anatomique poussée sur
les boules graisseuses de Bichat(“le cab”), masses graisseuses profondes du visage,
aux prolongements divers et mystérieux ; Au terme de son étude,Jacques Le Pesteur recommandait
la plus grande prudence avant de les enlever; or c’est devenu opération très à la mode aux États-Unis
et même en France pour creuser un visage trop arrondi;  du fait que la boule graisseuse de Bichat
est plus profonde que les amas de graisse sous-cutanée, il faut pour les enlever une opération
chirurgicale qui peut se faire par l'intérieur de la cavité buccale, donc sans cicatrice visible; mais
l'inconvénient est que le visage devienne vraiment très creux, car la boule graisseuse de Bichat a non
seulement une fonction de remplissage, mais aussi une action du coussin qui permet aux muscles de
la mastication de se contracter sans frottement.

Un autre travail hors normes fut son étude du “casme” ou boule graisseuse du dos du pied;
le casme est une accumulation graisseuse au niveau du dos du pied, qui n’est  pas un
lipome encapsulé;
cette accumulation graisseuse est fréquente et mal connue des médecins et chirurgiens,y compris
des phlébologues; on pourrait la confondre avec un lipome sous-cutané, ce qu'elle n'est pas! Il y a
eu très peu de publications concernant le casme depuis ces 15 dernières années;
Jacques  le Pesteur est parti aux paradis des artistes, mais il reste, à son propos,  pleins d’histoires
dans nos coeurs , et des livres qu’il a écrit:” la chirurgie esthétique au quotidien” et
les fresques de salle de garde


le cab, dessin vladimir mitz                                        le casme dessin vladimir mitz


jacques le pesteur et son fils               tableau de Antoine Boroffe, son pseudonyme


bibliographie
1)Le «CAB» description anatomique et réflexions chirurgicales à propos des boules graisseuses

de Bichat
J Le Pesteur - Annales de chirurgie plastique et esthétique, 1993 - Elsevier Masson
Ann Chir Plast Esthet. 1994 Jun;38(3):289-301.

["CAB" (Corpus Adiposum Buccae). Anatomical description and surgical reflexions apropos of

buccal fat pads].[Article in French]



Abstract

Thirty hemi-faces of fresh cadavers and two centuries of bibliographies have been studied.
Both packed fat and organ fat linked to the mastication, the Corpus Adiposum Buccae (CAB-Bichat's
fat ball) is an anatomic structure which involves the entire hemi-face. The CAB stretches from
the temporal region to the cheek, passing through the zygomatico-malar tunnel
and the pterygomandibular fossa. It is completely enclosed within a partitioned
capsule of varying thickness which allows to recognise it. From its main part,
the Body, the CAB has ten extensions. Size, volume and aspect are
different from one subject to another and one side to another. Its cheek
extensions are inconsistent or disappear with age. However, its outline
remains characteristic. This is not a ball one except in the case
of the foetus and new born and for the most sloping extension, buccal,
which gives its name to CAB. The CAB is always found under the SMAS plane
which keeps it apart from superficial fat. Where fronto-facial liftings are more extensive
and deeper, the CAB becomes an important surgical reference. It is possible
to use the CAB as a local flap for filling in the cheek area. Local partial
amputations have been put forward as an aesthetic goal. In the light
of the present study, the author suggests a discussion with regards
to the validity of these surgical manipulations.”
2)le “CASME”


“Le Pesteur J.
Ann Chir Plast Esthet. 1994 Jun;39(3):377-83. French.


[Adipose pad of the external sub-malleolar fossa. Anatomy and value
in liposuction of the lower limbs].

Abstract

The existence of an adipose formation under the skin of the lateral part of the ankle is constant
in both sexes. It is more important in the female ankle. No anatomical study has been made before,
except for an illustration in Sarrafian's Treatise of Anatomy, where it is described as a "fat pad of the
prelateral malleolar fossa", whereas no actual description is provided in the text. Therefore, there exists
no international anatomical definition (PNA) of this constant superficial formation, and we propose
to adopt Sarrafian's definition (in French: C.A.S.M.E.). This fat pad is located directly under the lateral
malleola, just before the projection of the extensor digitorum brevis muscle. The prelateral malleolar
fat pad is spontaneously visible, as a redundant tissue, on the side of all adult female ankles.
The present study includes anatomical dissections of seven ankles of fresh cadavers. Its surgical
interest resides in the fact that it may affect the results of liposuction of the lower extremities, because
it could be mistaken for a chronic oedema resulting from surgery. In ankle liposuction, it will be advisable
to perform an additional liposuction of this fat pad, with a syringe, to improve results. Therefore it is
important to perform a systematic examination of this fat pad and to note its clinical characteristics
before and after surgery in all cases of liposuctions of all parts of the lower extremities.

PMID

7717674 [Indexed for MEDLINE]”
3) Le SMAS nasal, Le systeme musculoaponeurotique de la face et ses applications chirurgicales
P Tessier, F Firmin, J Le Pesteur - Congrés National de la Societé Française de …, 1974


conclusion
ce court article est un hommage à mon collègue trop tôt disparu Jacques le Pesteur, dont les
travaux originaux d'un caractère singulier mais aussi scientifiques précis et artistiques ne doivent
pas être oubliés!!




lundi 2 juillet 2018

correction délicate d'un grand nez dévié

La correction d'un grand nez dévié peur se révéler très difficile et délicate;
pourtant un chirurgien esthétique doit y arriver, et si possible sans aucune cicatrice:
c'est le cas chez cette patiente jeune et jolie au demeurant, dont le résultat après 6 mois se révèle très satisfaisant!