adolescence: esprit, corps et souffrance

aujourd’hui s'est tenu un colloque passionnant au sénat, sous l'égide de l'association action santé femmes : le thème en fut le corps des adolescents; leur demandes et souffrances furent abordées: l'anorexie mentale, la boulimie, l'automutilation; ces pathologies destructrices représentent un coût exorbitant dans notre société peu consciente de ces difficultés à survivre, et imposant aux parents un chemin douloureux-quand ils sont encore là.
Il se produit en milieu spécialisé une prise en considération, explosive et déroutante, de ces pathologies générées par les tumultes psychiques à expression somatique; Une très forte connotation sociale et les difficultés d'intégration d'une culture dans une autre ont été rapportées par une psychiatre brillante de la maison de Solenn. Mon dessin ci dessus évoque cette souffrance rentrée!

La chirurgie esthétique des adolescents a fait partie des exposés, ainsi que la chirurgie esthétique humanitaire;
L'adolescence , période de passage, n'est pas une traversée toujours tranquille!
La chirurgie esthétique "sexuelle" a été abordée , mais la réaction de l'auditoire a questionné la place de l'humiliation faite au femmes...
Ci dessous un dessin pour l'évoquer!
Photo

Commentaires

Articles les plus consultés

Le muscle DEPRESSOR ANGULIS ORIS( dépresseur du coin de la bouche) et le pli d'amertume Avec son nom latin ce muscle (DAO en abrégé) se caractérise par un éversement de la lèvre inférieure, sur les côtés: cette action augmente l'importance du pli d’amertume; cela donne un aspect triste, voire dégoûté,au visage et lui confère même une allure de grimace; Muscle bien connu des Anatomistes ,a été étudiée avec une grande précision par notre collègue Claude Le Louarn en 2016, et apparaît dans une publication des annales de chirurgie plastique esthétique publié en 2016,61,101-109:. Dans cet article notre collègue montre surtout les rapports entre le muscle platysma et l’os hyoïde, afin de déterminer la meilleure stratégie pour corriger les cordes platysmales ou plis du cou; Une partie de son article est consacrée aux muscles abaisseurs de la lèvre inférieure , brillamment illustré de dissections qui délimitent les dimensions et les extensions de ce muscle tout petit( le DAO), et qui entraîne pourtant un éversion des coins de la lèvre vers le bas, ce qui donne un aspect diabolique ou triste au visage: Beaucoup d'études récentes montrent que l'on peut corriger cette éventuelle Hyper contraction du muscle abaisseur de la lèvre inférieure, par des injections raffinées de Botox, afin de rééquilibrer les mouvements du visage,surtout de la bouche; on peut ainsi éclairer davantage le sourire , le rendre plus éclatant, moins tiraillé vers le bas. Je vous joins un schéma pour mieux comprendre l’action du DAO; Vous pouvez l'étudier sur vous-même devant le miroir, et ainsi mieux comprendre comment la délicate musculature autour de la bouche ,composée de muscles en étoile ,(dont l’épicentre est le coin de la bouche) permet à notre visage d'exprimer de multiples sentiments, avec à chaque fois une nuance particulière en fonction de notre état d'âme;